Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 16 septembre 2009

Shorts et mini-jupes au lycée : 3 jours de mise à pieds !!! Vieux cons !!!

Une jeune fille se voit punie de 3 jours de mise à pieds simplement parce que sur un pari, elle suggère à ses amies et copines de lycée d'arriver un jour vêtues de shorts et mini-jupes !!!

Voici ce que j'en pense :

"Le personnel enseignant qui a les yeux rivés plutôt sur la tenue vestimentaire que dans les yeux de son élève à qui il doit inculquer une matière, est à mon avis plus fautif que l'élève qui porte une mini-jupe ou un short !

Quelle hypocrisie !!!

Il y a simplement dans ce pays, des vieux (vieilles) laid(e)s et grincheux(ses) si mal dans leur peau qui voudraient que tout le monde, y compris nos magnifiques jeunes plantes (féminines ou masculines !) se vêtissent et se comportent comme eux-mêmes !

Le tréfond du problème est le sentiment d'envie et de jalousie qu'ils ont dans leurs tréfonds !

Et celà, hélas ! ne se perçoit pas que dans les lycées, entre profs et élèves, mais dans tous les domaines et à tous les niveaux : dans les entreprises, dans les quartiers, les immeubles, les familles, et j'en passe !

C'est toute une mentalité à changer !!! Que dis-je ?!!! Celà relève de la psychiatrie !!! Mais là ! Je ne rêve plus ! C'est irrécupérable !!!

Quand on songe qu'une jeune fille s'est vue débouter de sa plainte après avoir subi un viol en réunion sous prétexte qu'elle aurait été provocante de par son attitude et ses vêtements !!!

Quand on pense qu'en Italie, des femmes violées se verront systématiquement déboutées de leurs plaintes si elles portaient un jean étroit au moment de l'agression !!!

Quand on songe qu'au Soudan, on flagelle les femmes qui portent un pantalon !!!

C'est une honte !!!

Savez-vous que nos jeunes filles demeurent "coincées" dans leur vie de femme, simplement parce qu'elles finissent par se couvrir jusqu'aux oreilles et dans des vêtements amples juste pour camoufler leurs formes et, plus grave, je ne parle pas de nos anorexiques (dont certaines en sont mortes !) qui ont été traumatisées par des réflexions, des affronts que leur ont assainées des vieilles peaux qui ont du mal à vieillir et à accepter la beauté de cette nouvelle jeunesse !!!

Vieux cons !!!"