Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 23 juin 2009

MESSAGE A LA MUNICIPALITE DE NIMES

Vous le savez, je ne peux m'empêcher de me récrier dès lors qu'un évènement a eu pour seul effet que de me faire bondir !

Aujourd'hui, je voudrais, tout en vous contant cet anecdote et surtout mon ressenti, le dédier tout particulièrement à la ville de Nîmes, à sa municipalité (à son maire, Monsieur Fournier et aux membres de son conseil, et surtout à la hiérarchie responsable de la logistique de ses bureaux et services...PUBLICS, ne l'oublions pas !!!)

Je vous raconte :

Hier, lundi, j'eus à me rendre à la mairie pour y déposer un dossier de renouvellement de carte d'identité ! Bien ! Jusque-là, rien que de plus normal et banal ! Banal ?!!!

Il faut savoir que, déjà, si vous n'avez pas (il existe encore des personnes qui n'ont pas les moyens pour ce faire !) la possibilité ou le savoir de vous connecter à Internet, vous n'êtes plus considéré que comme un martien, pauvre ignard ne connaissant rien à l'actualité terrienne ! Si ! Si ! Je vous assure !!! C'est bien ce que j'ai perçu dans l'attitude de ces Messieurs/Dames, employé(e)s de la municipalité de Nîmes !!! Puisqu'ils vous font comprendre qu'Internet est le passage obligé pour vous informer car eux, ont autre chose à faire !!! Quoi, à l'heure d'aujourd'hui, je me le demande ?

M'étant aperçue que ma carte arrivait en fin de validité, je me suis posé la question suivante, puisque 10 longues années se sont passées (durée de validité d'une carte d'identité en France !) depuis : "Quelles sont les démarches à effectuer à l'heure actuelle pour ce renouvellement ?" 

Où m'informer ? La logique voudrait que l'on puisse téléphoner à la Mairie, être accueillie par un "Bonjour, la Mairie de Nîmes à votre écoute ! Que puis-je faire pour vous ?" (je me demande même s'il ne serait pas plus poli (à défaut de convivialité !) et obligatoire pour la personne de se nommer puisque nous avons affaire là à un membre  employé du service public, mais bon... N'en demandons pas trop, non plus, hein !

La réponse n'a pas été celle que j'attendais puisque je suis tombée sur un standardiste qui m'a renvoyé au service "Etat Civil" qui a mis un temps fou à répondre et...heureusement, pour moi, j'ai un don d'intelligence et puisque j'ai la possibilité, moi, de me connecter sur Internet, j'ai fini par décider d'aller glâner l'information directement sur le site !

Sauf que, sur le site de la Mairie de Nîmes, on vous informe certes, mais on ne vous donne pas toutes les précisions nécessaires pour ne pas "déranger" (je dis bien déranger !!!) ces Messieurs/Dames, les employé(e)s de Mairie !!!

Car, il est bien stipulé que vous avez besoin pour ce renouvellement, de votre ancienne carte d'identité, d'un justificatif de domicile, de 4 photos d'identité (se reporter aux normes exigées par la législation, nous précise-t'on ! pour les dimensions exigées en matière de portrait !), d'un extrait de naissance et d'un formulaire non disponible en ligne que l'on vous remettra lorsque vous vous présenterez à l'accueil de la dite Mairie !

Aussitôt pris mon portrait (vous n'avez pas le choix : où vous passez par un photographe et vous vous retrouvez systématiquement avec 6 photos au lieu de 4 -pas pour le même prix, bien sûr !- où vous passez par un photomathon et vous vous retrouvez avec 5 photos au lieu de 4 ! Bon ! Pour celui/celle qui fait la collection de portrait d'identité pour ne pas être péjorative....), je pose un jour de congés (le service toujours pas accessible aux gens qui travaillent en semaine, puisque fermé le Samedi !) et me voilà, hier donc, rendue à pieds (vu les chantiers en cours dans toute la ville, il vaut mieux oublier sa voiture !) jusqu'à notre belle Mairie !!!

Je monte les trois marches de l'entrée : où est l'accueil ? Aucune pancarte pour vous diriger ! Des bureaux à droite, une cour en face et des bureaux à gauche ! Pour qui ne connaît pas la mairie de Nîmes, nouvellement arrivé dans la ville, on choisit systématiquement...la droite pour être reçu par un "allez en face, à l'accueil !!!" Bonjour ! Mssieurs/Dames !!! Ravie de vous avoir "dérangé" !!!

Mais étant résidente de Nîmes depuis 1999, pour ma part, je me dirige vers la gauche, car au travers des vitres de la porte, on peut apercevoir une sorte de comptoir, avec 2 personnes flanquées derrière comme pour vous servir à boire, et mon intelligence me dit (merci papa, merci maman, de m'avoir octroyé ce don !) que ce devait être l'accueil, comme il y a quelques années !

J'entre, je lis un petit carton accroché sur le comptoir "pour les passeports, blablabli et blablabla !"(ceux qui ne savent pas lire le français, démerdez-vous !), au premier coup d'oeil je vois des personnes assises sur ma gauche sur des bancs et qui semblaient attendre, et comme aucune des 2 personnes ne s'intéressent à mon arrivée (j'ai osé espérer un "Bonjour ! Madame !" !!!) et pour cause, l'une d'entre elles (plutôt l'un car il s'agissait d'un homme !) était assise et on l'apercevait à peine sauf si on se penchait un peu/beaucoup au delà du comptoir et l'autre était absorbée par un visiteur qui, comme j'en avais l'intention, lui posait des questions auxquelles il était visible qu'elle n'avait pas très envie de répondre et je me décide, bien qu'il ait la tête penchée de manière à ce que l'on ne voit que son crâne, à "déranger" ce cher homme !

"Pardon ! Je suis désolée de vous déranger mais je viens pour un renouvellement de carte d'identité ! J'ai tous les éléments...est-ce que c'est à vous que l'on doit les laisser..."

"Vous avez tout ? Ah ! Non ! Vous n'avez même pas le formulaire !!!" Il me sort un encart cartonné ! "Vous devez remplir ça !"

"Et ? Excusez-moi mais il y a bien longtemps que je ne suis pas venue ! 10 ans...c'est long, hein ?"

"Ben ! Vous voyez bien la machine !!! Vous prenez un ticket et vous attendez qu'on vous appelle !"

"Heu ! Vous n'avez pas une paire de ciseaux pour que je puisse découper mes photos !"

"Vous les demanderez à la personne du service !"

Bon ! Ma grande ! Fais fonctionner ta cervelle et débrouilles-toi ! Ce monsieur ne voulait vraisemblablement pas être "dérangé" !!!

Je me suis peut-être trompé de bureau ?!!! Ce n'était peut-être pas là, finalement le bureau d'accueil de la Mairie de Nîmes !!!

Me voilà, adossée tant bien que mal sur un déposoire de dépliants publicitaires, pour remplir mon "formulaire cartonné" ! Comme je suis intelligente, je le fis avec un stylo à moi que j'avais dans mon sac, (j'ai toujours un stylo dans mon sac, ouf !) et je fais en sorte de ne faire que des majuscules dans les petites cases blanches (vous savez ! Non ?!!! Vous ne savez pas ? Ben alors ! Ne pas savoir ça !!! Vous devez mettre des lettres en majuscules sur ces formulaires, une lettre par case, pour que ce que l'on appelle des "opératrices de saisies", des petites mains habiles qui, pratiquement à coups de fouet, doivent saisir en un temps record sur un ordinateur ce que vous avez écrit et si vous écrivez en lettres minuscules, hé bien ! Elles n'arrivent pas à vous lire et, zut, elles se trompent et vous vous retrouvez avec une carte d'identité d'un autre ! Là j'exagère ! Non ! Vous attendrez jusqu'à la Trinité, tout simplement que l'on vous envoie votre nouvelle carte d'identité parce que si c'est illisible, on met...à la poubelle ! Même si le formulaire est accompagné de votre extrait de naissance ! Si ! Si ! Parce que l'extrait de naissance, on ne leur laisse pas le temps de les compulser à ces braves personnes !!!) ! Quelqu'un, à l'accueil, pourrait vous l'expliquer gentiment mais...chut ! Ne pas déranger !!!

Voilà que, mon carton rempli comme au loto, je me tourne, scrute la salle et essaie de deviner le "fonctionnement" ! Comme à la sécu, une machine se poste là et attend que vous appuyez sur un bouton ! Un écran sur lequel il se trouve une flèche ! Vous devinez qu'il faut toucher la flèche du doigt ! Parce que vous êtes intelligente, bien sûr ! sinon...

La machine recrache un ticket sur lequel, on vous indique que votre numéro est "X... que si la machine vous dit le numéro X est appelé au guichet entre 1 et 5, il faut aller en Salle A et que si la machine vous dit que vous devez aller aux guichets entre 6 et 8, vous devez aller en salle B ! La salle B est indiquée au fond de la cour selon un plan dessiné sur ce même ticket ! Waou !!! Bien organisée, la petite Mairie de Nîmes ! Je suis épatée !

J'attends mon tour et j'observe...le comptoir, visité bien souvent par des policiers, et "l'accueil réservé aux personnes entrant" !

Aaaah ! L'accueil !!! Toute l'importance de l'accueil pour la représentation de l'image d'une société !!!

Un sourire, un "Bonjour ! Que puis-je faire pour vous ?" et, si on est un touriste étranger, une hôtesse qui vous répond dans votre langue ! Un vrai bonheur, cette ville, on a envie d'y revenir !!!

Sauf que, à la Mairie de Nîmes, c'est pas vraiment le bonheur, voyez-vous ? Ce serait plutôt du "Retournes chez toi ! On en a rien à f...tre de toi et de ta visite ! Va dépenser ton argent ailleurs !

J'en reparlerai plus loin de l'accueil qui est réservé aux visiteurs de la Mairie et de la ville de Nîmes !!!

Je continue mon histoire ! Arrive le moment où mon N° est appelé par cette sorte de machine qui a une drôle de voix (dénué de ce bel accent du midi d'ailleurs, brrrr ! ça me donne froid dans le dos !) et comme indiqué sur mon ticket, je me dirige au fond de la cour et effectivement, je vois, près de la porte d'un bureau, une pancarte indiquant "Salle B" ! Il est écrit "Frappez avant d'entrer !" Je suis obéïssante et j'ai un grand sens du respect d'autrui, donc, je frappe et...j'entre !

"Qu'est-ce que vous voulez ?" me dit une aimable dame, levant à peine la tête !  Je viens déposer un dossier de renouvellement de carte d'identité ! "C'est pas ici ! Vous ressortez, vous prenez à droite puis à gauche, c'est au bureau du service civil !"

"Excusez-moi !"

Je me dis qu'il devait y avoir une autre salle "B" ! Je tourne autour de la cour, je vais regarder (avec mes lunettes !) les pancartes...seul un bureau mentionne la salle "B", celui de cette brave personne ! Pour plus de sécurité, je rentre dans la salle "A", je tombe à l'entrée, sur un attroupement de gens autour d'un bureau, je pose "ma" question (inutile de vous la répéter, vous devinez !) et on me dit : "Ben ! Ici c'est la salle "A" ! les renouvellements, c'est pas nous ! Peut-être dehors...Allez demander à l'accueil !!!" Oups ! Ah non, alors ! Un contact m'a suffi pour la journée !!!

Je commence sérieusement à m'énerver, pensant surtout aux pauvres personnes âgées qui se seraient complètement écroûlées, aux touristes qui n'auraient eu qu'une envie, celle de s'enfuir à toutes jambes, et j'en passe..., et je retourne donc, pousser ma "gueulante", restant polie quand même au demeurant, je n'ai pas de gros mots dans mon vocabulaire eu égard à mon éducation reçue,  auprès de la pimbêche qui est en salle "B" et qui me dit : "Non mais dites donc ! Soyez un peu plus aimable ! Je fais déjà l'effort de vous venir en aide !!!" Scotchée !!! Elle m'a scotchée au mur !!! Véridique !!!

Sur ce, elle se lève et me dit :"Suivez-moi !" - "Où ça, mdame ! Chez le dirlo ?!!!" C'est que j'ai peur, maintenant, moi ! Elle m'emmène où cette matronne ?!!!

Où ?!!! Devinez !!! DE...VI...NEZ !!!

Dans la salle "A" tout simplement ! Le groupe d'ignorants était toujours là...elle pousse jusqu'au fond de la salle et...là, je vois 4 bureaucrates qui me regardent...sans me voir et la "brave dame" qui leur dit : "J'ai là le n° X....qui vous cherche mais si ça s'trouve elle a dépassé son tour ?!!!" L'un des 4 robots lève la tête et lui dit, sans même me comptabiliser :"C'est bon ! Je vais m'en occuper ! J'ai bientôt fini !"

Je suis verte !!! Je leur dis qu'ils vont tout simplement entendre parler de moi et de cette "aventure" qu'ils viennent de me faire vivre !

Je croyais que j'en avais terminé avec ma "torture" ! Et bien, non !!!

Je m'assieds, elle s'empare de mes documents (tout y était, ouf ! vous savez, un moment, j'ai eu peur d'être comme à la Sécu :"il vous manque telle pièce ! Revenez avec !" Alors que vous avez attendu plus d'une matinée !) et me dis :"Et voilà !!! Vous avez débordé !!! Il faut tout recommencer !!!"

Maaaamaaannn !!!

Et en plus, elle ajoute :"Et vous n'avez même pas fait la copie des pièces !" Là ! Je suis désolée, mais...J'AI VU ROUGE !!!

Nous sommes dans la ville des "corridas" et...j'ai réussi à me maitriser (elle n'avait pas sa cape, cette brave toréadoressa !) Je remplis à nouveau mes cases et...elle me sort un carton vert, je vous jures, un carton vert (heureusement qu'il n'était pas jaune, hein ?!!!) qui ressemble à une petite porte avec un fenestron...sans vitres, et elle me le glisse à l'endroit de la signature en me disant : "Là ! Au moins, vous ne déborderez pas !" C'est écrit où qu'il ne faut pas déborder ?!!! Sur le formulaire pardi !!! Vous auriez eu le temps de le lire, vous ?!!! Dans ces circonstances ?!!!

Ouf ! Terminé ! "Mais !" me dit-elle, "Je vais quand même tout relire...On ne sait jamais !!!" Agrrrrr !!!

Ne soyez pas "Bac + 8" pour vous rendre dans ces bureaux, parce que je vous assure, vous pleurez toutes les larmes de votre corps, sur place, regrettant d'avoir sacrifié tant d'années d'études pour vous retrouver en face de ça, traité de cette inconcevable manière !!!

Je dis bien INCONCEVABLE !!!

Cher Monsieur le Maire de Nîmes, Cher Monsieur Fournier, lisez-moi bien !!!

Nous, les résidents de cette ville de Nîmes, sommes une large partie prenante de l'image, de l'impression laissée dans les esprits de tous visiteurs de passage ou ayant décidé de s'y installer comme moi, il y a 10 longues années !

Si nous nous déplaçons en ville, c'est pour vous aussi, quelque part, pour les commerçants de la ville, pas seulement pour nous-mêmes !

Se déplacer jusqu'en ville dans le but de se promener, venir y faire des achats, c'est pour soi mais aussi et surtout pour vous tous, autres résidents, commerçants et représentants de municipalité qui avez besoin de nous, ne l'oubliez pas !!!

Et si nous sommes accueillis de cette manière et bien...nous n'aurons qu'une envie, celle d'aller faire nos achats ailleurs, d'aller nous promener ailleurs, bref, de ne plus nous montrer en ville !

Lorsque je me déplace jusqu'au centre ville, je fais l'effort de me vêtir correctement, de faire preuve de convivialité (savez-vous le nombre de fois où j'ai dû renseigner en faisant un effort sur moi-même afin d'être aimable et conviviale, x nombres de visiteurs, touristes italiens entre autres puisque je suis bi-lingue et ce, à titre gratuit, simplement parce que je suis une résidente nîmoise et qu'il me semble normal d'agir ainsi parce qu'en mon fond intérieur, j'ai une conscience qui me dicte que c'est mon intérêt et l'intérêt de tous les nimois que l'image de cette ville soit une image de ville hospitalière, gaie et accueillante où il fait bon vivre, venir promener, faire des achats, s'asseoir et consommer des boissons fraiches aux terrasses des cafés, ville que l'on a envie de revenir visiter, que l'on a envie de retrouver avec joie, dans laquelle on a envie de rester !!!

Je suis de ceux et je comprends certains de mes compatriotes qui ne font que passer dans la ville sans envie de séjourner, qui rentre dans un magasin avec l'idée de dépenser mon argent et qui n'hésite pas à en ressortir aussitôt si le commerçant ne fait pas l'effort de me dire bonjour ni de me sourire !

L'accueil est la clef de tout cher Monsieur le Maire et n'importe lequel de vos chefs d'entreprise qui ont décidé de s'implanter dans Nîmes, me donnera raison !!!

L'ACCUEIL EST PRIMORDIAL !!! SOURIRE, CONVIVIALITE, DISPONIBILITE, ECOUTE, EFFICACITE ET...SURTOUT, SURTOUT, PO...LI...TESSE !!!

Je fais donc appel à vous, cher Monsieur le Maire, mais aussi aux hiérarchiques de vos employés pour vous suggérer de réviser toute l'organisation (panneaux indiquant clairement vers où se diriger : il suffirait d'une flèche avec pancarte mentionnant " L'ACCUEIL...C'EST PAR LA !!!" ) et de briffer vos effectifs de manière à leur inculquer les règles qui s'imposent plus que de nécessaire en matière d'accueil !!!

SMILE ! SMILE ! SMILE ! BE HAPPY !!!

Bien cordialement,

Christina Bianca Troncia.

P. S : N'existerait-il pas un moyen d'accélérer le processus de délivrance des cartes d'identité en renouvellement dont le délai est fixé à un mois, m'a-t'on dit, surtout en période proche des congés scolaires et ce, afin que ceux qui partent à l'étranger ne se retrouvent pas avec des vacances quelque-peu gâchées pour de simples lenteurs administratives ?!!!