Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 10 mars 2009

LA DICTATURE DU GOUVERNEMENT CHINOIS FRAPPE DE NOUVEAU LES TIBETAINS !!!

La philosophie des tibétains m'a quelquepart servi à avancer, malgré les coups, sourire aux lèvres et sérénité au fond du coeur, m'a servi à apprécier chaque instant de vie même s'il n'y avait rien à table, m'a servi à puiser dans le chant des oiseaux, dans le parfum du café, dans la chaleur d'un rayon de soleil, dans la fraîcheur des gouttes de pluie, dans l'écume de la mer, dans le panaché des couleurs de la nature, la force dont j'avais besoin pour combattre les aléas qui parsemaient ma route !

Je l'ai compris sur le tard, cette philosophie là, je l'avais au plus profond de mon inconscient et lorsque j'ai découvert l'existence du Tibet et toute l'histoire de Bouddha et des Dalaïs Lama, j'ai réalisé que nous pouvions être, chacun d'entre nous, des bouddhas dans un certain sens, dans notre quotidien ! Il suffisait d'ouvrir les yeux, d'observer autour de nous, de ne pas hésiter, sans peur, d'aller à la rencontre de l'autre sans a-priori, sans se préoccuper de sa classe sociale, de sa religion, en toute curiosité saine pour aller découvrir une différence, des connaissances qui pourraient nous être utiles un jour !

J'aime comme les tibétains m'entourer de couleurs et notamment de jaune soleil et de rouge carmin pour rendre mon quotidien plus souriant !

Lorsque je vois le sourire serein et empli de tendresse du Dalaï Lama, je me sens comme rassurée, plus proche d'un "père", plus forte mais pourtant si fragile mais en prenant conscience et en l'acceptant, pour aller vers le beau ! Je le dis souvent, je me proclame artiste parce que le goût du beau et de l'esthétisme me taraude ! Et je trouve très beaux, l'art et la philosophie tibétaine !

Aussi, lorsque je lis et prends connaissance des horreurs qui sont infligées à ce peuple si pacifique dont la philosophie de vie a réussi à traverser le monde et à aider certainement des milliers d'occidentaux à mieux vivre sur le plan moral, par la dictature du gouvernement chinois (je ne parle pas du peuple qui est, comme vous et moi, quelquepart impuissant devant cette méchante et odieuse forteresse, et dont j'admire tant la culture, l'intelligence et la finesse de son art !), je ne peux que m'insurger !

Je lis un article sur
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/03/09/p... dont voici un extrait qui m'a interpellée :

"La partie tibétaine dit avoir renoncé à l'indépendance mais souhaiterait une entité unifiée. Une perspective dont Pékin ne veut pas entendre parler : "Le dalaï-lama ne veut peut-être pas de l'indépendance mais ce n'est pas le problème : nous ne voulons pas de ce "Grand Tibet" autonome qu'il réclame", explique au Monde Shi Yinhong, professeur de relations internationales à l'université du peuple de Pékin. "Aujourd'hui, ajoute-t-il, les pays occidentaux ont accru leur pression sur la Chine à propos du Tibet. Nous avons donc décidé de frapper là-bas plus durement, plus fortement que nous ne l'avons jamais fait."


Je ne peux que me récrier et dire ceci : "Vous ne pourrez jamais anyhiler la bienfaisance qu'a apporté et qu'apportera encore la philosophie tibétaine à travers le monde ! Les relais sont en place et elle traversera désormais des générations et vous ne pourrez jamais, au travers de vos meurtres, éteindre cette flamme qui réchauffe et réchauffera encore pour des milliers de décennies, les coeurs des hommes qui ont et auront froid ! Ce ne sont pas les brimades, les entourloupes, les menaces, et vos grandes diatribes propagantesques qui nous feront penser différemment désormais ! La pensée universelle qui s'est étoffée depuis, deviendra légère et de plus en plus présente, nous aidant à respirer mieux tel un oxygène purifié et rien, aucun parasite ne pourra plus totalement la polluer ! Je vous plains, pauvres hominoïdes, qui vous croyiez invincibles, avec vos terribles armes et qui n'avez conscience que celles-ci pourront certes assassiner, meurtrir des corps mais jamais les esprits !"

Et je dis à Monsieur Shi Yinhong : "Vos menaces arrivent trop tard ! Point n'est besoin de frapper plus fort, la sage philosophie tibétaine a débordé telle une douce vague et a pénétré nos coeurs et ce n'est pas votre violence à l'égard des tibétains, qui changera celà ! Vous ne ferez que nuire à votre image et vous ne serez bientôt plus crédibles aux yeux de tous les peuples de ce monde !!!"

Le comité de soutien au Peuple tibétain : http://www.tibet-info.net/www/Comite-de-Soutien-au-Peuple...

mardi, 16 décembre 2008

GARD VIOLS EN REUNIONS : Le site d'une jeune fille qui lance un appel ! Je réagis !

Je tombe sur ce Midiblog : http://gardviolsenreunion2pasdecensurecettefoiscimerci.midiblogs.com//

Je lis les articles et...je ne peux que réagir !!!



Voici mon commentaire déposé ce jour même :



"Je suis dégoûtée !!! Comment voulez-vous que les femmes victimes de maltraitances parviennent à prendre leur courage à deux mains pour dénoncer leurs bourreaux !!! Ce non-lieu veut simplement dire : "Mesdames, Mesdemoiselles, ne provoquez pas les mâles, ces pauvres hommes qui ne peuvent maîtriser leurs instincts d'animaux en rute dès qu'ils aperçoivent un morceau de chair fraîche !!!" On nous somme donc de ne plus sourire sous peine que ces "messieurs" le prennent pour un acquiescement à leurs basses envies, de ne plus nous vêtir en laissant apparaître un seul morceau de peau, de ne plus nous asseoir aux terrasses de café, de ne plus nous allonger en maillots de bains sur les plages, de ne plus nous promener seules dans les rues ou sur les chemins de campagne, de ne plus rentrer à la tombée de la nuit de notre travail, de ne plus aller danser, bref ! de ne plus être femme, de ne plus être jolie, de ne plus être féminine, sous peine d'être non seulement violée et brutalisée par ces monstres qui nous veulent enfermées à double tour, loin des yeux de la Société pour pouvoir se servir de nous à leur guise mais de plus, sous peine d'être taxée de provocatrice (excuse toute trouvée par ces Messieurs !) par ces pervers (et ça commence très tôt, d'après ce que je constate !) mais également, et, c'est ce qu'il y a de plus triste, par des femmes mal dans leur peau qui ont tellement de jalousie, de sentiments d'a-priori, de principes obsolètes en elles qu'elles voudraient que nous soyons vêtues comme de vieilles nonnes ou pire, comme des hommes, et que nous soyons aussi laides qu'elles-même !!! J'en ai assez de ce monde où tout est régi par des règles de société mises en place par des "vieux croûtons" qui ne sont même pas fichus de se remettre eux-mêmes en question et qui ne se rendent pas compte que leurs propres filles et petites filles y sont en danger !!! C'est de plus, issu de sentiments hypocrites de la part de gens qui sont les premiers à avoir peur de leurs pensées perverses !!! Nous courrons tout droit vers un système dont les mentalités se calquent sur des fonctionnements que l'on peut encore apercevoir dans des pays où l'extrémisme a encore tout pouvoir ! Nous sommes tous concernés, hommes, femmes, stylistes de mode, médias, etc. et faire l'autrûche, la tête dans le sable, pour ne pas "avoir de problèmes", finira par en provoquer des plus graves et insurmontables !!! Cette justice à deux vitesses est une honte pour un pays démocratique comme le nôtre ! Ce ne devrait pas être aux "présumées victimes" d'apporter des preuves de leurs agressions mais aux "présumés coupables" d'apporter la preuve qu'ils sont innocents ! Point !!!"



J'invite toutes les femmes et les jeunes filles à réagir très fortement en déposant un commentaire sur ce Midiblog "GARD VIOLS EN REUNION" !!!
http://gardviolsenreunion2pasdecensurecettefoiscimerci.mi...


NOUS SOMMES TOUS ET TOUTES CONCERNE(E)S !!!

P. S. : Je viens de procéder à une modification concernant l'adresse du blog de cette jeune fille ! En effet, son blog à l'adresse initiale était tout-à-coup injoignable !!! Surprenant, non ! Dirais ce cher Desproges !

vendredi, 14 novembre 2008

AUX BOURREAUX ET A TOUS LEURS COMPLICES ! Hommage à Marie Trintignant et aux autre victimes...

Ce Cantat qui revient...
L'air de rien...
De rien d'autre...
Que rien !!!
Même si rien est quelque chose...
Un rien n'est que vaurien...
Qui ne vaut absolument... rien !!!

"Au nom de toutes les roses...
Qu'on a piétiné...
Moi j'ose...
Te crâcher mon mépris...
Je n'oublierai jamais Marie !!!

Elle était si fraîche et si sincère...
Si jeune et si belle... et ma prière
Est que tu souffres...
Que tu patauges dans le souffre...
Que cauchemards soient dans tes nuits !!!"

En tant que mère...
C'est pour mes filles...
Que je ne cesse de frémir...
Et mon flambeau hissé bien haut...
Je ne peux que crier ma colère !!!

"Quels avocats pour ta défense ?!!!
De sales gamins déjà en transe...
Qui ne comprennent pas que tes pas...
Ne sont pas guides d'intelligence !!!"

Je veux ici en avertir...
Toute jeune femme qui, en aveugle...
Ferait confiance au Noir Désir...
Faisant mine de repentir !!!

Car tout homme si beau qu'il soit...
Promettant rêves ou draps de soie...
Ayant réactions en violences...
A des gestes et à des propos...
Est un animal fauve en puissance...
Et ce, depuis sa naissance !!!

Aucun pardon ! C'est impossible !
Il pourra jurer sur la Bible...
Aucune confiance...
Si d'avance...
Il lève ses yeux...
Suppliant Dieu...
De vivre en toute quiétude...
Implorant la mansuétude !!!

A nous, pauvres hères en errance
Ne connaissant que la souffrance...
Il ose se présenter en frère...
Se proclamer notre émissaire !!!

"Saches que toujours, même si dans l'ombre...
Te suivront des âmes en pénombre...
Qui rappelleront à ta conscience...
Tout l'incongru de ta...pseudo science !"


Auteur : Christina Bianca Troncia (ce jour, cri de révolte, sur le vif !)

mercredi, 29 octobre 2008

REACTION A UNE NOTE DE MICHEL SIDOBRE : QUAND L'ETAT DEMISSIONNE...du 08 Octobre 2008

Vous commencez à me connaître, du moins à connaître mes impulsives réactions ! Je ne peux que réagir, lorsque je lis ou que j'entends ou que je vois quelque chose, un évènement, un écrit qui m'interpelle, qui interpelle mon sens de la juste justice et surtout ma logique !!!

Alors, je n'ai pû que réagir en lisant une note qu'a écrit Michel Sidobre, sur son midiblog, le 08 Octobre 2008, dans laquelle il s'insurge sur le jugement qui a été appliqué à une certaine Fanny...


Alors, voici le commentaire que je viens de lui écrire :


"Il y a dans tout ceci, dans cette affaire, quelque chose qui m'interpelle fortement et qui m'amène à un questionnement !


Le voici :


-Pourquoi l'Etât nous impose t'il une carte d'identité avec photo, selon une législation bien précise, qui doit être d'un format bien spécifique, avec une obligation pour le sujet de se positionner de face sans aucun objet (type lunettes, par exemple !) ni tissu (bonnet, foulard, voile) pouvant cacher la nature des cheveux et pouvant entraver la parution bien nette d'un visage reconnaissable ? Tout simplement pour qu'il n'y ait aucune ambiguïté quand à l'identité de la personne qui déploie sa carte d'identité à toute personne qui est en droit de lui demander de présenter cette pièce !
Un commerçant quelqu'il soit, a bien le droit, ce me semble, de demander la présentation d'une pièce d'identité à une personne qui se présente dans son commerce, histoire de vérifier qu'il s'agit bien de la même personne qui détient ce document et dont la photo se trouve sur celle-ci, bref ! Afin de vérifier qu'il n'y ait pas d'usurpation d'identité surtout dans le cadre où l'action doit être suivie d'un paiement que ce soit par chèque ou par CB !


Comment voulez-vous que l'on puisse procéder à cette vérification en bonne et due forme si la personne est voilée ! Ne croyez-vous pas que dans ce cas, il est légitime de ne pas accepter d'aller plus loin dans un acte de vente si cette même personne refuse d'ôter ce voile pour permettre cette vérification d'identité ?!!!


Je suis loin d'être raciste pour avoir moi-même subi le racisme dans toute sa "splendeur" et de le subir encore quelquefois, du fait de mes nom et prénoms ayant une terminaison en "A" ! Hé oui ! Ca ne fait pas bien français aux yeux et oreilles de certains, donc, je préviens qui aurait envie de saisir cette opportunité pour me taxer de raciste !


Je ne fais que suivre une logique qui est encrée en moi et je suis désolée de dire que je ne peux que soutenir Fanny ! Je ne peux concevoir que l'on ne me permette pas de me vêtir comme je l'entends mais la liberté commence là où celà ne dépasse pas d'une part, le cadre des lois de la Société dans laquelle je suis, d'autre part le cadre du respect d'autrui !


Se promener nue dans les lieux publics peut choquer certaines personnes et donc, je m'abstiens ! De plus, c'est interdit par la loi !


Fumer dans les lieux publics, cela peut nuire et déranger certaines personnes et donc, je m'abstiens ! De plus, c'est interdit par la loi !


Se promener voilée dans les lieux publics peut déranger certaines personnes et donc, je m'abstiens ! Mais...ce n'est pas interdit par la loi ! Toutefois, s'il s'avère que si je ne suis pas reconnaissable en comparaison de ma photo d'identité, je dois me dévoiler pour que la vérification d'identité soit possible ! Normal non ?


Il en est de même pour les motards qui se promènent dans les rues....cela peut déranger certaines personnes, alors je m'abstiens et ne porte mon casque que lorsque je suis dans le cadre de mon activité de motard, parce que la loi m'y oblige ! Et si je me présente avec mon casque de motard dans un commerce, il est normal que j'enlève mon casque pour vérification d'identité !


Lorsque nous nous rendons, nous, femmes, dans un pays du Magreb, il est très mal perçu et même, bien souvent interdit, voire même suivi de menaces sinon plus, de nous vêtir comme nous en avons envie et comme nous en avons l'habitude dans notre propre pays (jambes et bras couverts et également tête, dans certains pays, exigé !), de nous asseoir aux terrasses des cafés sans la compagnie des hommes, il nous est fortement conseillé voir ordonné d'aller sur des plages réservées aux femmes, etc.
Pour ma part, je m'abstiens d'aller dans ces pays, sachant tout ceci, parce que je respecte tous ces interdits puisque c'est la loi du pays en question, mais que je considère que cela ne me convient pas du tout donc...je m'abstiens de m'y rendre ! Je me prive certainement d'un agréable séjour dans un cadre magnifique mais...pour ces interdictions...je m'abstiens ! Suis-je suffisamment claire ?


Dois-je poursuivre ?


Je termine encore une fois...en poésie, si tu me le permets, Michel !



"Comment voulez-vous que l'on montre...
Que l'on démontre...
Que l'on annonce...
Que l'on dénonce...
Si l'on doit de prime abord...
Solliciter l'Accord !

Comment voulez-vous que l'on dévoile...
Ce qui se cache sous la toile...
Que l'on crie...
Que sous ces interdits...
L'apparence et l'habit...
Il existe, hélas, encore...
De dramatiques mises à mort !

Comment voulez-vous que l'on diffuse...
Que l'on découvre l'intruse...
Que l'on s'insurge...
Contre cette loi...
Que des biches aux abois...
Se meurent de désarroi !

Comment voulez-vous que l'on recueille...
Que l'on veuille...
Oublier tous ces cercueils...
Que les victimes fassent leur deuil...
Si communément de rage...
On nous censure toutes nos pages !

Etc."

Auteur : Christina Bianca Troncia (2008)

jeudi, 16 octobre 2008

MESSAGE A L'AUTEUR DU BLOG "Cequejepense" Suite...

Suite...



"Je viens de comprendre le pourquoi de votre réaction ! Toutefois, je reste sur ce que j'ai dit à propos...de vos propos ou du moins d'une partie ! En effet, je persiste à dire que j'y ai décelé quelques sentiments qui me font frémir ! Ou alors et j'ose le croire, vous vous êtes exprimée très maladroitement !



Il est vrai que je ne suis pas d'accord non plus avec ceux qui se sont exprimés par des sifflements à un moment qui aurait dû être solennellement respecté ! Mais...pas d'amalgames SVP ! Il me semble, après avoir visualisé les images que nous montraient TF1 et FR3, sans tenir compte des commentaires (je ne me fie jamais aux seuls commentaires des journalistes ! Je tiens toujours compte de l'ensemble, images et sons vus par mes propres yeux et entendus par ma propre oreille, pour établir ma propre analyse et encore que, je ne me permets jamais de juger, n'ayant en mains que ce que l'on veut bien me montrer et donc n'ayant pas ni les tenants ni les aboutissants ! Je n'ai d'ailleurs pas, de plus, fonction de juge ! Mais je me fais ma petite idée selon ce que je vois et entends et je me permets quelquefois de l'exprimer, libres à ceux qui me lisent de m'approuver ou non !) que les sifflements provenaient de gens bien installés dans les tribunes qui avaient payé leurs places pour regarder le beau spectacle (et ce ne devrait être que celà !) qu'offraient les deux équipes de football qui jouaient un match ! Certes pas amical puisque le but était qu'il y ait un vainqueur, mais ce spectacle était quand même du domaine du jeu et aurait dû être considéré comme tel par ces "merles siffleurs" !


Lorsque l'on pousse plus loin son observation sur les images que l'on nous a montré, on peut s'apercevoir que les sifflements provenaient d'une partie des tribunes, effectivement ! On nous a dit ce matin sur EuroNews que celà provenait des suppporters tunisiens ! Moi, je n'ai pas pû selon les images montrées, me rendre vraiment compte si les siffleurs étaient tunisiens ou français ou issus de je ne sais quel pays, ils étaient trop loin pour que l'on puisse apercevoir leurs extraits de naissance et je me dis que de toute façon, ce n'était pas ce qui était le plus important, peu importe la nationalité, ce sont les seuls actes et leurs seuls auteurs qui sont à incriminer ! Une généralisation est toujours mal venue lorsqu'il y a un fait de cet acabit !


Ce que je retiens de cette diffusion, c'est une chanteuse qui s'est tout de suite sentie mal à l'aise, pensant que les sifflets lui étaient attribués et s'insurgeant tout de suite en disant, à quelques termes près, "qu'après tout elle était française même si ses parents étaient d'origine (je ne me souviens plus de quel pays !) étrangère, etc." Or, rien ne m'a prouvé que ces sifflets lui étaient bien destinés !


D'autres auraient pû penser que ces sifflets étaient anti-français, visant l'équipe française mais aussi la France dans sa globalité !!! Mais peut-être aussi qu'ils provenaient de quelques supporters tunisiens qui n'avaient qu'un seul but, supporter leur équipe (certes ! Dans ce dernier cas, leur comportement a été plus que très maladroit ! Mais bon...c'est la nouvelle jeunesse ! Elle est ainsi, elle ne réfléchit pas toujours au préalable, passionnée et impulsive !) d'une manière très explicite et qui ne pouvait pas passer inaperçue ?!!!

Et Il est possible aussi, en effet, qu'il s'agisse de siffleurs perturbateurs qui voulaient salir notre hymne national avec tout ce qu'il contient comme symbolisme ! Mais la seule manière de le savoir, et ceci est la fonction de notre police nationale et de notre justice nationale, c'est de mener une enquête, de retrouver ces fameux merles et de les punir si preuve est que c'était le cas !

Il pourrait s'agir d'ailleurs également de quelques français mécontents et qui a profité de l'instant pour "siffler" le nouveau gouvernement, la crise, etc. choisissant de huer notre hymne, symbole également de l'étât français ?!!!

Seules les autorités compétentes pourront nous éclairer sur tout ceci !

Donc, je pense qu'avant même de juger, il faut savoir rester objectif et ne pas profiter de cet évènement pour lancer des propos qui peuvent être lus et compris et "avalés" comme étant de nature raciste !

Chère Amie...si vous dites ce que vous pensez, il faut également vous attendre à ce que d'autres en fassent de même et ce, à votre égard ! Donc, je vous conseillerais (mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs, dit-on !) de faire très attention à ce que vous écrivez ! Vos propos pourraient être très mal interprêtés !

Cordialement,

Christina Bianca Troncia."