Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 22 mars 2010

LA GALERE DES FEMMES SEULES : MA COLERE !!!

Je suis en colère et il est temps que je vous fasse part de ma manière de penser sur ce que je lis, j'entends, je vois (notamment hier soir sur M6, l'émission concernant les expulsions !!!) concernant la galère des femmes seules !!!

 

Tout d'abord, je vous laisse lire cet article et leurs commentaires dont les miens et notamment ma réponse à une commentatrice qui a déclenché ma réaction des plus virulentes :

Voici ce que j'avais mis en commentaire en réaction à l'article : http://www.rue89.com/american-ecolo/2010/03/18/les-femivo... 

"Si on pouvait s'arrêter de tout classer avec des étiquettes !!! De tout mettre dans des tiroirs avec des classes, des catégories, des fiches !!! Ras le bol !!! Où est la liberté individuelle dans tout ça ?!!! Dans le parcours d'une vie, une femme (ou un homme) devrait pouvoir choisir son chemin sans angoisse et sans risque d'être jugé, critiqué !!! J'ai connu le temps du "je reste à la maison" pour élever mes enfants parce que mon salaire était un salaire de misère et qu'il était bouffé par les impôts, les frais de transport, les frais de vêtements et les frais de garde : nous ramions tellement financièrement que lorsque j'ai décidé un jour de tout envoyer bouler et de me dé....der avec les conserves, les légumes du jardin, les confitures, les gardes d'enfant des voisins, le temps d'aller à la découverte de bons prix et promos, la démerde...quoi !!! j'ai enfin respiré et j'étais bien contente d'avoir ainsi fait la nique aux exploiteurs (Etât, patrons et j'en passe...) !!! Là où ça a coincé, c'est lorsque je me suis entendue dire par mon entourage et notamment par mon propre époux qui s'est laissé influencé par des greluches qui lui ont laissé entendre que je n'en foutais pas une en restant "bien planquée" à la maison : "tu attends là que l'argent tombe tout cuit du ciel et surtout de mon propre salaire ! (?!!!)" Ma réaction a été de : demander le divorce et de partir avec mes ouailles sous les bras vers le monde du "travail" !!! Le résultat aujourd'hui : "mes filles,certes sont sur leurs rails, avec un métier en mains, mais à quel prix !!! je travaille aujourd'hui à plus de 50 kms de mon domicile, sans remboursement de mes frais de trajets ni de l'usure de mon véhicule, je n'ai plus de temps pour ma vie personnelle, vu le nombre d'heures que je fais par semaine, un salaire dérisoire par rapport au travail consacré, je suis dans l'obligation de faire des frais pour ma tenue vestimentaire, je paie des impôts qui me mangent le 10ème de mon salaire, bref ! Les fins de mois sont telles que je peux à peine me nourrir et me soigner !!! Qu'aies-je gagné dans l'histoire ? La liberté ? L'indépendance ? Mais je me sens encore plus prisonnière que ceux qui croupissent dans leurs cellules !!! Contrainte à des horaires de fous, c'est à peine si je peux aller uriner, un stress comme je n'en ai jamais vécu même quand il fût un temps j'avais l'alerte des huissiers sur le dos !!! Quel monde !!! Je suis dégoûtée !!!"

Ce à quoi me réponds une certaine lally :

"Ce qui montre bien qu'on ne peut pas vivre correctement sans un salaire voire deux.
Ce n'est pas la pension alimentaire après le divorce qui vous aurait permis de continuer la vie avec conserves, jardin etc...et vous n'auriez pu rester à vivre en maison avec jardin parce que tout cela a un coût.
Qui nécessite un salaire correct et suffisamment élevé.
Votre salaire et la pension alimentaire que vous recevez en complément vous a permis de payer des études à vos enfants et de les amener à devenir des adultes qui peuvent aujourd'hui être autonomes et gagner eux aussi de quoi se nourrir, se loger, se soigner.
Les conserves du jardin n'ont pas payé les dites études. Elles ont été agréables au niveau complément un temps, mais pas génératrices d'argent sonnant et trébuchant pour que vos enfants aient de quoi démarrer leur vie d'adulte.
Vous êtes aujourd'hui indépendante financièrement. Même si c'est petitement...mais vous l'êtes. Ce qui vous permet de manger et de vous soigner, même au minimum. Ce que de moins en moins de français peuvent faire, parce que totalement exclus d'un quelconque travail."

Et à qui je rétorque : "Chère Lally !!! Peut-être aurais-je dû me raconter avec bien plus de détails !!! Pension alimentaire dites-vous ? Réveillez-vous et oubliez vos idées toutes reçues !!! Je n'ai eu ni pension alimentaire ni prime compensatoire !!! Savez-vous pourquoi ? Parce que j'ai été si "débrouillarde" (aux yeux de la juge et des avocats, y compris la mienne, jeune DEA à qui mon avocat de départ, parti à la retraite, avait confié mon dossier et ce, sans me prévenir !) que, à peine arrivée dans la ville dans laquelle j'ai galéré comme une malade pour trouver un toit, j'ai sauté sur un mi-temps en CDD renouvellé (erreur grossière car j'ai en plus, subi les jugements du personnel enseignant et atos en place, qui réagissaient comme vous d'ailleurs, en pensant que j'avais bien de la chance d'avoir décroché ce CDD alors que d'autres galèraient, sans parler d'un harcèlement moral subi de la part d'une certaine hiérarchie, mais ça c'est une autre histoire, pour lequel, du coup, personne n'est venu à ma rescousse !!! Disgrazziati !!!), proposé dans le collège dans lequel j'ai inscrit ma fille avec un smic coupé en deux et la juge aux affaires familiales n'a rien trouvé de mieux à dire que puisque j'avais une "situation" professionnelle (?!!!), il n'y avait aucune raison que l'on m'alloue une pension alimentaire ! J'ai donc eu droit à 400 € pour mes deux filles, versés la plupart du temps en retard et...punto !!! Même pas droit à une aide pour le permis de conduire car les associations n'aidaient que les rmistes !!! Mes filles et moi avons vécu dans des cartons durant 5 longues années car je n'avais même pas pu récupérer mes affaires personnelles et quelques meubles !!! N'ayant même pas de quoi prendre un bus, je me rendais à pieds (j'étais sur les routes à 7H00 du matin et à 21H00 le soir !!!) là où je devais me rendre pour les missions en intérim que l'on m'offrais parce que je harcelais les agences qui me boudaient quelque peu du fait que je n'avais pas de moyens de locomotion (dans leur tête : pas de voiture = pas de cervelle et donc pas de compétences !!!). Les procédures d'appel ont débouché sur une prime compensatoire dont je n'ai jamais vu la couleur parce que monsieur (qui touche une pension de retraite militaire en plus de ses revenus et dont je n'ai même pas bénéficié d'un 10ème, alors que j'ai vécu en caserne au même titre que ce monsieur !!! Connaissez-vous la vie d'une femme de militaire en caserne, si vous voulez je vous raconte aussi cet épisode ?!!!) s'est pourvu en cassation ! La cassation a eu lieu, constatant le vice de forme suivant : la première juge en instance aurait dû m'octroyer une pension alimentaire ! Ma chère avocate m'a proposé de tout recommencer depuis le début (?!!!) et j'ai dit "Stop" !!! Pourquoi ? Parce qu'on m'aurait emmener chez les fous !!! Je n'avais, épuisée, éreintée, aucune envie de me vider du peu d'énergie qui me restait !!! Le plus dur était passé, mes filles ont terminé leurs études non pas grâce aux minuscules bourses (100 €/par mois qui n'aidaient même pas à payer la totalité de la cantine !!!) mais grâce à mes sacrifices, capicci !!! Un régime alimentaire réduit au minimum essentiel, une bonne marche à pieds, une bonne dose de courage et de persévérance, de la récupération (de bouquins pour étudier, de vêtements, et j'en passe...) et une solitude supportée sans parler des affronts et des quolibets et des regards moqueurs de la part de con(ne)s inconscient(e)s qui ne savent même pas ce que tolérance veut dire !!! A vomir !!! Une mentalité de M...e, dans ce pays !!! Et quand je lis votre commentaire, j'en reçois encore la preuve !!! Vous marchez tous avec des oeillères et vous bouchez les oreilles dès lors que quelqu'un vous parle de ses problèmes, parce que ça vous dérange !!! Vous pleurez ensuite lorsque celà vous arrive à vous même et vous crachez, jugez sans même connaître le parcours d'une personne dès lors qu'elle est parvenue plus ou moins à s'en sortir !!! Dans ce pays, il n'y a que deux espèces : des requins qui bouffent les petits poissons tels que nous, et des autrûches qui mettent la tête dans le sable pour ne pas voir les météorites arriver, mais les météorites s'enfoncent dans le sable, ce dont ces dernières ne sont même pas conscientes !!! Je ne sais pas laquelle espèce vaut mieux que l'autre !!! Et ceux qui se battent sans rien dire, en serrant les dents, parce qu'elles veulent garder leur dignité (non pas leur orgueil comme vous auriez tous trop tendance à penser !) n'ont qu'une envie, qu'un besoin, celui de se battre jusqu'à épuisement pour au moins sauver leur ouailles !!! Parce qu'en plus de la galère qu'elles subissent, il faudrait pour vous, qu'elles perdent leur dignité, leur fierté, n'est-ce pas !!! Quand aux bonnes âmes qui se disent là, prêtes à aider leur prochain, laissez-moi rire !!! La plupart sont là pour se déculpabiliser !!! Où sont les personnes qui sont prêtes à aider sans concessions et en gardant à l'esprit que celui/celle qui galère n'est pas une cervelle inférieure mais une victime qui a été flouée par des fourbes ?!!! Qui conserves le respect à l'esprit à l'égard des personnes qui tombent dans la galère ?!!! Qui cherche à approfondir pour connaître le réel parcours d'une personne qui atterrit dans la rue ?!!! Présentez-les moi si vous en connaissez !!! Je serai bien curieuse de les rencontrer et de les tester !!! Je m'arrête là ! Les gens comme vous me font pitié et ne servent qu'à réanimer ma colère bien que celle-ci soit déjà bien froide !!! Apprenez à réfléchir avant de porter des jugements à l'emporte pièce, sinon restez dans votre petite vie bien tranquille, les galériens ne vous ont pas demandé de porter leurs rames !!!

Sans compter ce que donc, j'ai vu et entendu, hier sur M6, dans l'émission qui parlait des expulsions ! Ce qui m'a mis hors de moi, c'est l'attitude de cette mairesse du 12ème arrondissement qui, nous a largement prouvé que les maires peuvent agir contre l'expulsion d'une personne pour peu qu'il soit motivé pour ce faire !!!

Je vous rappelle les faits : une jeune mère, se retrouvant seule avec ses 5 enfants, devait être expulsé, parce que son ex après l'avoir battue, s'en est allé lui laissant à découvrir que cela faisait 6 mois qu'il n'avait pas payé son loyer !!! Je suis furieuse !!! Je ne vous parle pas de la jeune mère, laissant 3 enfants, à Istres, qui s'est jeté par la fenêtre, apprenant son expulsion, et tant d'autres drames dont certainement personne ne parle !!!

Honte !!! Honte au gouvernement de ce pays mais aussi honte à tous ceux qui laissent faire ce genre de choses alors qu'ils ont pouvoir d'agir !!!

Honte !!! J'ai honte d'être française !!!

Avez-vous conscience de l'image que ce pays, la FRance, renvoie à travers le monde ?!!!

 

L'image honteuse d'un pays dont les habitants se suicident faute d'un soutien de son Etât, de ses administrés, des personnes pour lesquelles ils ont voté, de ses patrons, de sa propre famille, de cette Société pour laquelle ils ont tout sacrifié, de cette Société à laquelle ils ont donné des enfants et je parle surtout et notamment de ces femmes seules qui se battent contre des maris violents, des voisins indifférents, des collègues sournois(e)s et pas très courageux(ses) quand ils ne sont pas moqueurs(ses), des élus qui ne réagissent pas (parce qu'ils n'ont pas d'intérêt à le faire, parce qu'ils préfèrent ménager la chèvre et le chou, parce que...Dieu seul sait pour quelles raisons !), de gens qui les jugent avant même d'avoir eu information réelle de leurs parcours, dois-je continuer ?!!!

 

 

Les commentaires sont fermés.